Calendrier

Août 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
 << < > >>
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Annonce

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteur: 1

rss Syndication

10 Déc 2012 

 

 

Je m'étire et je me prélasse,

Pas la peine que je me tracasse,

Je mène une vie de pacha,

C'est normal, je suis un chat !

 

Dans le logis que j'affectionne,

Je me toilette et je ronronne,

Je mène une vie de pacha,

C'est normal, je suis un chat !

 

Je déambule, parfois je chasse,

Je sommeille et je me prélasse,

Je mène une vie de pacha,

C'est normal je suis un chat !

 

Loin des soucis et des tracas,

Sans contraintes ni fracas,

Je mène une vie de pacha,

C'est normal, je suis un chat !


(Clin d'oeil à Jean-François Zanette)


Admin · 602 vues · 0 commentaires
Catégories: Cat
06 Déc 2012 

 

(pour ceux nés avant 1940)

 

Nous sommes nés avant la télévision, avant la pénicilline, avant les produits surgelés, les photocopies, le plastique, les verres de contact, la vidéo et le magnétoscope, et avant la pilule. Nous étions là avant les radars, les cartes de crédit, la bombe atomique, le rayon laser, avant le stylo à bille, avant le lave-vaisselle, le congélateur, la couverture chauffante, avant la climatisation, avant la chemise sans repassage et avant que l'homme marche sur la lune.

Nous nous sommes mariés avant de vivre ensemble. La vie en communauté se passait au couvent. Le fast-food pour les Anglais était un menu ce Carême et un bigmac était un grand manteau de pluie. Il n'y avait pas de mari au foyer, pas de congé parental, pas de télécopie ni de courrier électronique.

Nous datons de l'ère avant les HLM, et d'avant les Pampers. Nous n'avions jamais entendu parler de la modulation de fréquence, de coeur artificiel, de transplantation, de machine à écrire électronique.

Pour nous, un ordinateur était quelqu'un qui conférait un ordre ecclésiastique, une puce était un parasite et une souris de la nourriture pour chats. Les paraboles se trouvaient dans la bible, pas sur les toits. Un site était un point de vue panoramique, un cdRom nous aurait fait penser à une boisson jamaïcaine, un joint empêchait un robinet de goutter, l'herbe était pour les vaches, et une cassette servait à ranger les bijoux. Un téléphone cellulaire aurait été installé dans un pénitencier. Le rock était une matière géologique, un gai (gay en anglais) était quelqu'un qui faisait rire et made in Taïwan était de l'exotisme.

Mais nous étions sans doute une bonne race robuste et vivace, quand on songe à tous les changements qui ont bouleversé le monde et tous les ajustements que nous avons su négocier. Pas étonnant que nous nous sentions parfois sûrs de nous et fiers d'avoir su sauter le fossé entre nous et la génération d'aujoud'hui. D'ailleurs nous sommes prêts à recevoir quelques euros par courrier électronique. Grâce soit rendue à Dieu, nous sommes toujours là, nous sommes, après tout, un bon crû !

Car je vous le dis, si vous avez de la Foi gros comme un grain de moutarde, vous pouvez dire à cette montagne : déplace-toi d'ici à là, et elle se déplacerait, et rien ne serait impossible pour vous.


Admin · 682 vues · 0 commentaires
Catégories: Cat
18 Sep 2012 

 

 

Le vase où meurt cette verveine

D'un coup d'éventail fut fêlé ;

Le coup dut effleurer à peine :

Aucun bruit ne l'a révélé.

 

Mais la légère meurtrissure

Mordant le cristal chaque jour,

D'une marche invisible et sûre

En a fait lentement le tour.

 

Son eau fraîche a fui goutte à goutte,

Le suc des fleurs s'est épuisé ;

Personne encore ne s'en doute ;

N'y touchez pas, il est brisé.

 

Souvent aussi la main qu'on aime,

Effleurant le coeur, le meurtrit ;

Puis le coeur se fend de lui-même,

La fleur de son amour périt ;

 

Toujours intact aux yeux du monde,

Il sent croître et pleurer tout bas

Sa blessure fine et profonde ;

Il est brisé, n'y touchez pas.

 

 

Sully Prud'homme


Admin · 588 vues · 0 commentaires
Catégories: Cat
09 Sep 2012 

Texte de Charles Péguy :

Je suis seulement parti dans la pièce à côté.
Je suis moi, vous êtes vous.
Ce que nous étions les uns pour les autres :
Nous le sommes toujours.
Donnez-moi le nom que vous m'avez toujours donné.
Parlez-moi comme vous l'avez toujours fait.
N'employez pas un ton différent.
Ne prenez pas un air solennel ou triste.
Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble.
Souriez, pensez à moi.
Que mon nom soit prononcé comme il l'a toujours été,
sans emphase d'aucune sorte, sans trace d'ombre.
La vie signifie ce qu'elle a toujours signifié,
Elle est ce qu'elle est, ce qu'elle a toujours été...
Le fil n'est pas coupé.
Pourquoi serais-je hors de votre pensée simplement parce que je suis hors de votre vue ?
Je vous attends, je ne suis pas loin,
...  juste de l'autre côté du chemin.
Vous voyez tout est bien.


Texte choisi par notre ami Jean FERRARIS (2.11.1924 - 24.6.2012)

"Qui fit beaucoup mais ne fut rien" (épitaphe choisie par lui).
Admin · 1268 vues · 0 commentaires
Catégories: Cat
16 Jul 2012 

Louis Pasteur (1822-1895)

« Deux lois contraires semblent aujourd'hui en lutte : une loi de sang et de mort qui, en imaginant chaque jour de nouveaux moyens de combat, oblige les peuples à être toujours prêts pour le champ de bataille, et une loi de paix, de travail, de salut, qui ne songe qu'à délivrer l'homme des fléaux qui l'assiègent.
L'une ne cherche que des conquêtes violentes, l'autre que le soulagement de l'humanité.
Celle-ci met une vie humaine au-dessus de toutes victoires ; celle-là sacrifierait des centaines de mille existences à l'ambition d'un seul (…).
Laquelle de ces deux lois l'emportera sur l'autre ? Dieu seul le sait. Mais ce que nous pouvons assurer, c'est que la science française se sera efforcée, en obéissant à cette loi d'humanité, de reculer les frontières de la vie. »

Ce texte, écrit par Louis Pasteur le 14 novembre 1888, ne semble-t-il pas toujours, plus de vingt ans après, d'actualité, au niveau mondial ?
Admin · 791 vues · 0 commentaires
Catégories: Cat

1, 2  Page suivante